Parrainage

vendredi, avril 07, 2006

Jour de tonnerre : préparatif du dernier jour


Toujours sur l'excellent site de marketing online de New Balance, le Running club, vous trouverez des conseils sur les préparatifs d'avant la course.

Voici les principaux points :
  • Le lever : Vous vous levez de bon matin , 3 heures au moins avant la course pour que l'organisme ait le temps de se mettre en action.
  • L'alimentation : Prenez un bon petit-déjeuner 3 heures avant le départ pour avoir le temps de digérer et permettre à l'organisme d'assimiler les nutriments. Ce petit-déjeuner doit vous convenir et ne pas vous gêner.
  • L'hydratation : Buvez régulièrement avant la course pour faire des réserves qui permettent de bien hydrater l'organisme pendant l'effort, surtout si vous courez un semi ou un marathon.
    Pour l'alimentation comme pour l'hydratation, n'innovez pas le jour d'une course.
    Ne prenez que des produits que vous connaissez, auxquels vous êtes habitués et que votre organisme supporte car toute nouveauté peut être source de troubles digestifs.
    Pendant la course, buvez régulièrement par petites quantités et alimentez-vous à tous les ravitaillements ; l'important est d'aller au bout et l'organisme a besoin de carburant…
  • L'échauffement : Il faut bien s'étirer et trottiner 10 à 20 minutes pour permettre à l'organisme de monter en régime et donner son meilleur rendement dès le départ. Si vous voulez faire une « perf », c'est indispensable. Les coureurs « moyens », dont l'objectif est juste d'atteindre l'arrivée, profitent souvent des premiers kilomètres pour s'échauffer. Pourquoi pas. Mais il faut vraiment y aller progressivement.
Mes pense-bêtes à moi :
  • Plat de pâtes traditionnel à H-3 (du coup ça fait vraiment tôt, 5h30, j'ia toujours fait ça, pas sûr que ce soit pas un peu lourd à digérer)
  • épingles à nourrice, toujours une énorme galère le jour de la course
  • le scotch sur les tétons, pas grand chose et évite la souffrance
  • des vêtements de rechange pour la fin de la course, il peut faire froid une fois qu'on a transpiré sur 42 km
  • la double couche de crème Nok:
    • une première couche bien étalée et massée
    • une deuxième couche une fois que la première est absorbée et sans hésiter à y mettre la dose
Météo prévue (aujourd'hui à 12:26): nuageux, 4°C à 8h dimanche matin. 10°C à 14h.
du coup t-shirt manches longues ?

4 commentaires:

Jean-Baptiste a dit…

Salut Christian,

Un petit déj type Gatosport t'accordera 1h de sommeil en plus et la digestion sera grandement facilitée. T'en trouveras une multitude à Marathon Expo (plein de choix de parfums).
Enfin, une alternative au scotch sur les tétons : de la Nok. N'oublie pas l'entre-jambe également!
Et pour la tenue, je te conseille les manche-courtes...

Bon gavage de pates et bonne course!

Christophe T. a dit…

Bonjour Christian et Jean-Baptiste,
je suis d'accord sur le Gatosport et les manches courtes. Pour le froid à l'arrivée, technique du Dr T : un coupe-vent respirant ultra-léger que je roule autour de ma taille pour courir, et que je remets à la fin. Pour le rendez-vous, cf. message qui va venir.
Enfin, l'échauffement, je n'y crois pas trop quand, après, il faudra attendra 15-30 mn dans le peloton...
Pour plus d'infos sur mes choix :
http://www.blogthib.com/index.php/2006/04/07/63-check-list-avant-decollage

Seb a dit…

Bonjour,
Ai je içi a faire à des pros u marathon?
J'avais une question pratique également sur l'allure.Mieux vaut il avoir une allure régulière ou partir doucement pour tout donner à la fin?
Existe-il aussi une crème pour chauffer les muscles ce qui pourrait se substituer à un échauffement?
Enfin votre déjeuner type Gatosport peut il s'adresser à quelqu'un qui n'en jamais pris,n'est il pas dangereux d'innover le jour de la course?
Et quelle quantité prendre?

Merci d'avance.
Un pauvre première A perdu dans un monde de brutes!!!

Christophe T. a dit…

Je pense personnellement partir doucement, et essayer vite (dès les 5 km ?) de me fixer une allure. Je ne crois pas - pour moi - au fait de changer d'allure : quand j'arrive au semi-marathon, en règle générale, je n'en ai pas trop "sous la semelle" pour accélérer, donc je me contente de maintenir l'allure et de gémir :-)
Gatosport, je n'ai jamais testé, je me suis fait vendre l'équivalent (un cookie pâteux), et mon sentiment, c'est : tu peux tester, même si tu n'en as jamais mangé (ce sera mon cas), en revanche, toute innovation importante (changement de chaussures ou de vêtement, alimentation dont tu n'as pas l'habitude - fruits, fruits secs etc.) est à proscrire au départ, et à tester doucement en course.
Bon courage,
Chr.