Parrainage

vendredi, octobre 05, 2007

Next steps, next runs


Pain!
Mise en ligne par jfravn

Chaque la même excitation, la peur aussi, chaque fois la course folle, les orchestres minables, des handicapés qui dépassent leur handicap et rabaissent la vaine gloriole que vous auriez pu avoir, chaque fois la foule qui vous porte et vous ment dans les derniers kilomètres en vous criant que vous êtes presque arrivés, chaque fois la douleur, la claudication, la promesse de ne plus jamais se détruire comme ça.

Mais à chaque fois la rémission après quelques jours, l'envie de repartir ...

Quelques propositions : SainteLyon (le 8 décembre), la Corrida de Noël d'Issy (le 16 décembre), le semi-marathon de Paris (le 2 mars 2008), le Marathon de Londres (le 13 avril 2008), le Marathon de New-York (le 2 novembre 2008)...

2 commentaires:

Thomas B. a dit…

Je partage pleinement cette souffrance!
Ce dimanche, à Berlin, au 20km, je devais laisser filer mon cher binome Laurent pour cause d'un vilain mal de ventre! qui ne m'a pas laché!
=> Moral: se ravitailler en eau est tout un art, et boire d'une traite à fond la caissse est déconseillé!

Docthib a dit…

Ah, ça y est, enfin, je comprends pourquoi Thomas a eu des difficultés... Je me disais "ben il était où le ptit jeune ?" ;-)
Sinon, à propos du post, je comprends pas : c'est bon, le pain, je m'en suis fait cuire deux en deux jours, je me régale.
Et puis, aujourd'hui vendredi, plus une seule courbature, pouët pouët.